Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Les micronutriments agissent sur notre état de fatigue

Nous mettons souvent notre mauvaise humeur sur le compte d’éléments extérieurs comme la météo, les soucis au travail, les embouteillages, etc. Et si les causes de notre irritabilité ou de notre fatigue étaient plus physiologiques qu’émotionnelles ?

Le magnésium, le fer, la vitamine C et toutes les vitamines du groupe B (à l’exception des vitamines B1 et B8), contribuent en effet à réduire la fatigue. Le fer participe également à la formation normale des globules rouges et de l’hémoglobine du sang, nécessaires au transport de l’oxygène dans l’organisme pour en approvisionner nos différents organes.

De plus, la majorité des vitamines du groupe B, ainsi que la vitamine C et le magnésium, concourent à des fonctions psychologiques normales (B1, B3, B6, B8, B9, B12), ainsi qu’au fonctionnement normal du système nerveux (B1, B2, B3, B6, B8, B12) avec le cuivre, l’iode et le potassium. Saviez-vous par exemple que la vitamine C est nécessaire à la biosynthèse de l’adrénaline et de la noradrénaline, deux hormones qui agissent en tant que neurotransmetteurs1 ?

1. Jacques Médart. Manuel pratique de nutrition – L’alimentation préventive et curative,  2ème édition, p.67,  2009